Accueil > Conservatoire Mérinos > Conservation troupeau

Le prodigieux mérinos de la Bergerie Nationale de Rambouillet

L'origine

L’établissement, créé par Louis XVI, pour être une ferme modèle développant l’innovation, a acquis sa renommée à travers le monde grâce à son troupeau exceptionnel, de 366 moutons mérinos, importé d’Espagne à la demande de ce Roi et venu à pied, accompagné de quatre bergers espagnols, depuis Ségovie. Les animaux formant le troupeau  royal ont été prélevés dans 10 familles distinctes en nombre plus ou moins grand : Perales (58), Perella (50), Paular (48), Negressi (42), Escorial (41), Alcola (37), San Juan (37), Portago (33),  Irunda (20) et Salazar (17). 

Ces animaux vivant en plein air en Espagne et les expérimentations de Daubenton semblant prouver qu’il pouvait en être de même  à Rambouillet, il n’avait pas été prévu de bâtiments spécifiques pour eux. On a vu rapidement qu’il n’était pas possible de laisser ces moutons dehors sous le climat rambolitain et des logements provisoires, dans les granges, ont pallié ce manque.

Devenu troupeau national à la révolution, le précieux trésor est conservé comme richesse nationale.

Le développement du troupeau au 19e siècle

A la fin du XVIIIe siècle, Napoléon Bonaparte, 1er Consul, lance une grande opération d’importation de mérinos d’Espagne pour mériniser les races françaises, Un petit nombre de bêtes nouvellement importées rejoint Rambouillet. Cette deuxième introduction est nettement inférieure en qualité à la première. Les moutons ne sont pas mélangés aux premiers. En 1805, Napoléon 1er offre au troupeau une cour impériale où il est confortablement installé dans de nouvelles bergeries.

Le troupeau ainsi constitué s’améliore d’année en année et devient un berceau de reproducteurs exceptionnels recherchés par les pays ovins des cinq continents.

Il a eu, au 19ème siècle, par l’exportation de nombreux reproducteurs, un rôle important dans l’amélioration des laines de nombreux pays d’Europe et de l’hémisphère sud, notamment de l’Australie, de l’Argentine, de L’Afrique du Sud…

L'évolution du troupeau au 20e siècle

Au 20e siècle, le troupeau national est un joyau que tous les maîtres bergers s’attachent à maintenir dans le meilleur état possible. Leurs pratiques  d’élevage, de conduite de troupeau avec leurs chiens bergers, de race beauceronne, sont des meilleures. Ils sont reconnus dans la France entière et l’école est un symbole national...voir la suite

Bergerie Nationale - Parc du château - CS40609 - 78514 Rambouillet cedex 
Tél. 01 61 08 68 00 - Fax: 01 34 83 07 54